la-page-de-la-voisine

la-page-de-la-voisine

Canicule

Compter les jours, compter les heures, compter les battements du coeur.

Se raccrocher à la mesure, au tempo de la vie pour oublier que le temps passe trop lentement.

 

Regarder le soleil brûler le bleu du ciel, regarder l'eau s'évaporer du verre, regarder la fumée de ma cigarette s'échapper par la fenêtre.

Se réfugier derrière les volets fermés jusqu'au retour de la lune pour oublier que le temps se gaspille sans toi.

 

Laisser pleurer mes yeux tout secs, laisser mon corps se mettre en boule, laisser mon âme errer au plafond.

Se suspendre aux ailes de l'ange qui passe, à son souffle sur mon front qui m'emporte loin d'ici, à sa voix douce qui apaise mes nuits et me fait oublier le temps d'un sourire les fantômes de mes jours.

 

La voisine, le 27/08/2016.



27/08/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres