la-page-de-la-voisine

la-page-de-la-voisine

Encore une fois ils sont partis

Encore une fois ils sont partis et je suis restée. Encore une fois la journée s’est enfuie à toute allure. Elle n’a pas voulu emprisonner les rayons du soleil et retenir le vent du sud. Elle n’a pas cédé à mes appels du pied la priant de freiner la course de l’horloge pour les garder tout près de moi, encore un peu. Ils sont partis. Je suis restée.

Chacun leur tour, le soir me les a pris et les a emportés au loin, comme les nuages qui passaient au-dessus. Chacun leur tour, ils ont disparu derrière le muret pour rejoindre la vie qui bat de l’autre côté. Encore une fois, aujourd’hui s’en est allé dans sa beauté furtive. Demain promet d’être interminable.

Je continuerai d’arroser le jardin et balayer ma cour. Je me trouverai des choses à faire et je feindrai de ne penser qu’à moi. J’irai me coucher sans regarder par la fenêtre, sans chercher la lumière qui ne s’allume pas, ce soir encore. Je lutterai contre l’envie de rejoindre ce grand lit qui n’est pas le mien, contre l’espoir que durant la nuit, un souffle vienne se fondre dans ma nuque. Je me forcerai à ne pas attendre ce sourire, cet éclat de voix, toutes ces braises qui maintiennent mon cœur au chaud.

Encore une fois.

 

 

La voisine, mai 2014.



01/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres